♦ Bienvenue dans le monde magique ! Nous nous situions en octobre 2014. Il faut impérativement le prendre en compte.
♦ Le forum existe depuis bientôt 5 ans, sans maintenance !
♦ Présence du staff active à n'importe quel moment de l'année.
♦ Nous manquons de personnage masculins ainsi que des êtres maléfique.
♦ Vampires, Sorciers, Démons.

Partagez | 
 

 Une deuxiéme rencontre ( Eriq)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


sortilèges : 84

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Une deuxiéme rencontre ( Eriq)Mer 12 Oct - 22:11

En ce début de soirée, la boutique n'avait pas beaucoup enregistrée de clients, il y avait eu ce couple qui était venu lui confier des objets hétéroclites et en tout genre d'un grand parent décédé, la déesse avait regarder dans le carton et constata que c'était en bonne état mais pour le moment, sa irais dans le sous sol de la boutique d'antiquité comme les cinquantaine autres cartons qui attendait sagement d'être mis en rayon. Il y en avait pour tout les gouts et de tout les pays tout dépendait de ce que la personne recherchait à vrai dire.

Tengri descendit les escaliers et le posa sur une table, pris un classeur et répertoria les objets qui datait de la seconde guerre mondiale, prenant dans ses mains, une montre a gousset, la déesse regarda les dessins gravé finement. Cela avait du être une riche personne mais qu'importe ... pourquoi ce soucier des âmes qui était passer de l'autre côté ? Il y avait des dieux de la mort qui s'en occupait parfaitement et ce n'était pas son rayon de toute les manières, c'était une déesse protectrice. C'est vrai, qu'elle se souciait peu du monde occulte. Sous couverture pour le moment, Tengri menait une vie comme " madame tout le monde" ... personne ne l'emmerdais et c'était aussi bien comme ça, elle ne voyais pas l’intérêt de prendre part a un combat qui n'était pas le sien, il y avait bien assez de demi-dieux dans cette ville magique. Enfin bref, notant le dernier objet sur la feuille, elle allait pour vérifier une date quand la clochette de la porte d'entrée retentit. Laissant tout en plan, la jeune femme monta les escaliers quatre à quatre.

Bonsoir ...

Regardant autour d'elle, il n'y avait ... personne. Tengri était sure qu'il y avait eu une personne, la porte était mal fermé. Se retournant d'un coup, Tengri perceva la présence ... d'un être magique. Elle reconnut le visage du blondinet et eu un sourire.

Bonsoir ! que puis je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 42

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre ( Eriq)Jeu 27 Oct - 19:30

Depuis l'acquisition des pouvoirs des Rois Vampires, Eriq ne cessait de se poser des questions sur ce qu'il pouvait faire et ce qu'il pourrait faire avec toute cette puissance.
Il n'avait pas acquis la véritable puissance de ces vampires anciens, mais il avait une grande force magique qui coulait dans ces veines à la place du sang humain qu'il avait eu jadis.

Sa quête de puissance et de connaissance l'avait mené il y a quelques jours dans une petite boutique d'antiquité de Chinatown. Eriq était à la recherche d'un ouvrage très ancien relatant le mythe des Rois Vampires... Qui du coup n'en était plus un...
Cette ouvrage lui apprendrait peut-être tout ce qu'il souhaitait et surtout, il lui apprendrait peut-être le moyen d'acquérir le pouvoir ultime que tous vampires rêvent d'avoir un jour : celui de marcher au soleil.

La nuit était tombée sur la ville de San Francisco et Eriq était sortit de chez lui, marchant rapidement, mais sans son hyper vitesse, jusqu'au fameux magasin.
Arrivé devant la devanture, il ne constata aucun mouvement. Son ouïe sur développé l'informait par contre que quelqu'un était bien présent dans l'établissement.
En une seconde, il se retrouva à l'intérieur et s'arrêta dans un endroit sombre de la boutique.
Le carillon de la porte tinta et la porte se referma doucement.

Des bruits de pas dans un escalier que l'on monte quatre à quatre se firent entendre, et une belle jeune femme brune apparu avec un :
"Bonjour ...".

Un moment d'hésitation de la part de la femme puis un mouvement brusque dans la direction du vampire, fit se dévoilait le blond.
Lorsque les yeux de l'asiatique reconnurent l'homme, celle-ci sourit puis déclara :
"Bonsoir ! Que puis-je pour vous ?"

"Bonsoir, miss Tengri. Comment allez-vous ?"

Le vampire s'approcha de la jeune femme, lui prit la main afin de lui faire un baise-main digne de ce nom.
Eriq appréciait beaucoup les femmes brunes, et il ne manquerait jamais une occasion de le faire savoir.

"J'aurai voulu savoir si vous aviez des nouvelles concernant le vieux livre dont nous avons parlé lors de ma première visite ? Vous vous souvenez ? "Le Codex de Calcius" ?"

Eriq avait perdu la trace du codex ici, dans cette ville et surtout dans cette boutique.
Après plusieurs années de recherches, il n'avait jamais été si proche. Mais le livre lui filait encore entre les doigts.


NB : Désolé pour l'attente ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 84

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre ( Eriq)Mer 16 Nov - 23:14

Il y avait deux choses qu'elle détestait depuis que Tengri avait pris forme humaine, se faire surprendre et ne pas avoir pu anticiper cette action. Cette fois pourtant, la déesse avait eu un sourire pour cet homme énigmatique... d’Où venait-il ? Quel était cette grande sagesse qu'il lui avait été transmis ? C'était un homme fascinant pour tout un tas de raison et durant sa longue vie, la jeune femme avait pu voir beaucoup d'hommes accomplir des exploits et de grande chose ... peut être un seulement avait retenu son attention et l'avait accompagnée. A cette lointaine époque, c'était une déesse invisible, juste un esprit qu'on convoquait pour la protection des hommes, maladie et etc, elle faisait partie d'un tout, Tengri représentait plusieurs dieux, plusieurs fonctions et le commencement de sa vie n'était qu'un vague souvenir. Y avait eu seulement un début ? Peut être pas... dans sa famille, tout le monde s'appelait Tengri, frère, sœurs, cousins, cousines ... chacun avait une fonction dans les croyances Mongol.

Kushi, était le deuxième prénom qu'elle s'était choisi, pour sa forme humaine et pour être différente de ses comparses. Ses yeux en amande fixa un coin sombre de la boutique et l'homme était apparu et pour être honnête c'était un bel homme.

Je vais bien et vous Sir Eriq ?

Eriq s'était approché et ce baise-main ne l'avait pas laisser indifférente, sa peau était aussi froide que celui d'un mort mais néanmoins trés agréable. Tengri l'écouta et le fixa quelque instant.

J'ai de bonne nouvelle concernant le " Codex de Calcius" ! sa n'a pas été de tout repos pour le trouver et j'aurais aimé vous appelez plutôt mais votre numéro de téléphone ne m'a pas été donné ou alors c'est moi qui suis une tète de linotte

Au choix, la déesse ne savait plus trés bien ce qu'elle en avait fait ou si son employé l'avait dans un de ses tiroirs de rangement qui pour elle, signifiait un grand bazar organisé.

Ne bougez pas, je reviens ...

Peut être aurait-elle du dire " autre chose" mais sa aurait sonner comme ... non, sa aurait été tout simplement bizarre venant d'une déesse qui ne savait pas encore y faire avec les humains et leur sentiments. Elle ne comprenait pas encore le fonctionnement et leur raisonnement, certain pétait un boulon pour pas grand chose alors qu'il suffisait simplement de dire les choses correctement et pas de façon ... quel était le terme déjà ? " lire entre les lignes" qui était grandement inutile et source de conflit mais Eriq... était différent et avec des sentiments.... possible, elle n'excluait rien.

Tengri repartit au sous sol et chercha dans une grande malle, le livre qu'elle avait mis à l'abri des regards et mit dans une couverture. Après quelque minutes passer, la jeune femme revint.

Voulez vous fermez la porte de la boutique s'il vous plait ? Je n'ai pas envie d'être dérangé.

Un petit ordre polie bien sur, elle voulait seulement qu'ils soient tranquille tout les deux et découvrir pourquoi cette homme cherchait ce livre et dans quel but...

J'ai une question... mais peut être... est ce déplacé lors d'une deuxième rencontre ou alors vous allez croire que je suis intéressez par vous alors que c'est pas le cas, bien que vous soyez charmant ... et vous devez rien comprendre à ce que je dis...

La honte, au secours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 42

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre ( Eriq)Mar 20 Déc - 21:23

Apparemment la roue avait finalement tourné en sa faveur.
La jeune antiquaire avait réussi à mettre la main sur le Codex et elle allait lui donner.
Enfin le pouvoir ultime allait être entre ses mains. Enfin il serait le vampire le plus puissant.

Eriq regarda la jeune asiatique se diriger vers le sous-sol puis revenir quelques minutes plus-tard.

Voulez vous fermez la porte de la boutique s'il vous plait ? Je n'ai pas envie d'être dérangé.

Ce petit ordre donné par Tengri fit sourire Eriq, qui s'exécuta. Dans un geste lent, il tendit sa main vers le verrou de la porte d'entrée, puis d'un mouvement sec il tourna le loquet. Un petit 'clic' se fit entendre, ce qui signifiait que la porte était fermée.
Personne ne rentrerait pour les déranger.

J'ai une question... mais peut être... est ce déplacé lors d'une deuxième rencontre ou alors vous allez croire que je suis intéressez par vous alors que c'est pas le cas, bien que vous soyez charmant ... et vous devez rien comprendre à ce que je dis...

Le vampire continua de sourire en écoutant le débit de parole de la jeune femme. Il aimait provoquer ce genre de confusion chez les gens. Le coté vampire nordique avait toujours fait des ravages, que se soit au combat ou en amour...

Tengri le trouvait donc charmant.
En même temps, elle l'était également. Elle était exactement son type. Eriq avait un très gros faible pour les brunes.

Il décida alors que la jeune femme s’empêtrait dans son discours, de se rapprocher d'elle et de déclarer :

Vous pouvez tout me demander très chère. Je répondrai...

Etait-ce une question d'ordre personnelle ou bien lié au Codex ? Eriq ne saurait le dire.
Cependant une chose était sur : il lui fallait le livre.
Son visage devint alors sérieux et son regard, dirigé vers la couverture où était très certainement l'ouvrage, était avide.

... Bien-sur j'espère que ma réponse me permettra de jeter un oeil à l'objet que vous tenez dans les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre ( Eriq)

Revenir en haut Aller en bas
 
Une deuxiéme rencontre ( Eriq)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Slayers  :: 
la ville de la baie
 :: points chauds de la ville :: chinatown
-