♦ Bienvenue dans le monde magique ! Nous nous situions en octobre 2014. Il faut impérativement le prendre en compte.
♦ Le forum existe depuis bientôt 5 ans, sans maintenance !
♦ Présence du staff active à n'importe quel moment de l'année.
♦ Nous manquons de personnage masculins ainsi que des êtres maléfique.
♦ Vampires, Sorciers, Démons.

Partagez | 
 

 Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité


MessageSujet: Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥Ven 12 Juin - 14:13

Dans un lieu en dehors dut temps, tenue secret par une sombre et puissante magie. Un homme vêtu d’une tenue rouge et noire s’affairait aux derniers préparatifs pour les besoins de son rituel.  Lorsque L’homme prénommé Baurus eut finit de placer les derniers objets autour d’un cercle magique orné de bien étranges glyphes. Il rejoignit un pupitre ou reposait un imposant grimoire. Baurus tourna rapidement quelques pages de l’ouvrage. Lisant à voix haute ce qui y était inscrit, il se lança dans une série d’incantations dans un obscur dialecte, oublié depuis longtemps. Les symboles qui ornaient le cercle magique gravé à même le sol, se mirent peu à peu à luire d’une étrange lueur.  L’atmosphère de la pièce fut envahie d’une brume épaisse venant d’un autre monde et d’une senteur enivrante. Alors que Baurus ponçait les derniers mots de sa longue série d’incitation. Une puissante mais bref lumière naquis. Prenant rapidement de l’ampleur, la lumière dépassa rapidement les limites du cercle pour venir aveugler l’auteur de cette invocation. Et alors que la lumière se dissipait, le sol  et les murs se mirent à trembler. Déséquilibre par la secousse Baurus eut du mal à garder son équilibre. Lorsqu’il l’eut retrouvé, l’homme aperçut une gracieuse silhouette qui l'observait. Captivé par cette apparition venant d’un autre monde. Baurus ne s’aperçut pas des diverses fissures qui jalonnait désormais les murs et le sol. L’esprit qui se tenait devant lui n’était pas matériel. Drapé dans un apparat de lumière bleuté la forme spectrale sembla sourire. L’air amical l’esprit jaugeait en fait celui qui l’avait fait revenir en ces lieux. Après un rapide estimation de la situation, l’entité écouta les propos confus de Baurus encore sous le choc. Avant que l’homme n’ait put reprendre ses esprits,  le visage de l’entité se déforma soudain dans un rictus terrifiant de colère. Avant de pousser un crie inhumain et  plus assourdissant encore que le crie d’une banshee. Baurus par réflexe tenta vainement de mettre ses mains sur ses oreilles afin de se protéger de ce vacarme venu droit d'outre monde. L’entité s’adressa ensuite à Baurus dans une variante d’une langue morte depuis longtemps. Si L’homme ne comprenait aucun des mots que lui disait la furie il devinait aisément sa colère. C’est alors qu’il remarqua les maintes fissures qui l’entouraient. Pris de panique Baurus tenta de renvoyer la chose qu’il avait invoqué avant qu’elle ne s’en prenne à lui. Les dispositifs qu’il avait mit en place pour qu’elle ne sorte pas du cercle d’invocation avait été fragilisé par l’apparition de l’entité. Baurus observa effrayer l’esprit quitter le cercle central et restreint pour venir se placer dans le second cercle intérieur. Quand grâce à laide de ses sortilèges Baurus arrivait à prendre l’ascendant sur l’entité. Celle ci se remettait invariablement à hurler. Provoquant des secousses déstabilisant celui qui essayait la réexpédier d’où elle venait avant qu’elle n’ais eut le temps de lui mettre la main dessus. Quand elle arriva au dernier cercle, Baurus prit ses jambes à son coup pour se réfugier dans une autre pièce laissant le grimoire derrière lui. Quelques secondes après, l’esprit quittait le cercle


Un nécromancien, la déesse qui venait de se matérialiser après avoir quitter le cercle d'invocation avait été convoqué par l’un de ces êtres ignobles jouant avec les cadavres des autres. Isis tourna son regard emplit de colère vers la porte par laquelle Baurus s’était échappé. Isis tenta de l’ouvrire garce à sa magie mais la porte ne bougea pas d’un poil. La lumière bleuté de la déesse prit une teinte plus prononcée puis la déesse recommença encore et encore jusqu’à ce que la porte vole en éclat. Après avoir passé les débris de se fichu morceau de bois orné de symboles magiques qui avait osé lui résister la déesse flottant à quelques centimètres du sol, retrouva sa proie. Quoi qu'il soit entrain de préparer, la déesse l’expédia contre la première étagère venue. Tentant de se relever, le nécromancien se retrouva plaquer au sol. Isis le fit glisser comme une serpillière jusqu’au mur ou elle lui fit prendre de la hauteur tout en le maintenant collé à lui. Soudain Les objets de la pièce se mirent à virevoltant dans tous les sens. Il y avait un autre esprit dans cette demeure.

Maître… sauvez-moi !

Alors que Isis maintenait toujours son emprise sur le nécromancien. La déesse sentie quelque chose de malveillant approché. Elle entraperçut une vague forme puis tout s'accéléra. Le maître un fantôme hideux fonça sur la déesse telle un taureau en colère. Lorsque le spectre maléfique la heurta Isis  perdit son emprise sur le nécromancien. Ce dernier tomba d’un seul coup pour atterrire douloureusement sur son postérieur. Alors que la déesse se remettait à peine, elle chercha ce nouvelle adversaire surgit de nulle part mais ne le vit pas. Pourtant sa présence pouvait maintenant se ressentir partout autour d’elle. Isis entendit des cries et des bruits de pas qui ne pouvait en aucun venir du fantôme. Six individus tout vêtus de manière quasi identique firent bien leur apparition. Isis préféra ne pas se monter téméraire et se replia dans la pièce ou elle étai apparut. La déesse bloqua l’accès à la pièce grâce à sa magie. Mais resta sur ses gardes. Si des être de chaire ne pouvait pas passer en revanche elle ne voulait pas parier qu’il entait de même pour ce fameux maître. Une sombre entité qui possédait une force spirituelle qui valait mieux ne pas sous estimé. Inquiète la déesse observa le cercle d’invocation quelque peu mit à mal par sa venue, luire à nouveau. Quelque chose tentait de venir et la déesse priait pour que ce ne soit pas un allié des nécromanciens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


sortilèges : 962

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥Jeu 9 Juil - 17:29



❝ Mon âme ❞
est tienne....


Dans ce nouveau monde, le dieu sait que leur fin s'approche à grands pas et qu'un jour, une nouvelle vie reprendra. Ce n'est pas pour aujourd'hui, bien sur ! depuis des milliers d'années leurs noms à étaient laissés au placard jusqu’au jour ou l'homme a décidé de s’intéresser à l’Égypte sans détruire leur demeure. Les dieux sont comme vivants une deuxième fois et comme l'évolution ils sont changé un peu leur façon d'agir. Osiris fait partie d'une poignée de ses dieux qui ont décidé de changer leur habitude. Connaissant les offrandes, les fêtes et la gloire d'avant, aujourd'hui une simple poignée les rendent aussi vivants qu'avant, sans bien sur tous les cérémonies. Le dieu a envie de revivre et bien que le monde a changé, leurs dons et leur savoir reste en place pour l'éternité. Le premier Dieu à avoir fait le premier pas est sans doute le plus curieux de leur monde, celui qui ressemble beaucoup aux humains, celui qui est rempli de défaut. Son propre frère. Ce n'est grâce à lui que celui-ci à décider de mettre certaines choses de côté et s'ouvrir au monde. Ses paroles sont changés, un peu plus humaines et moins coincées du postérieur ! un peu comme son frère, mais en moins vulgaire. Cependant en présence de certains des siens il reste lui-même. Tous les dieux changent et la plus grande et incroyable changement c'est par son frère, qui d'un jour a pris une forme de courage et se lever. Ça pourrait être mauvais signe, il est du genre à avoir une colère éternelle et longue à agir seulement il a envie de lui donner une chance, celui-ci, qui a fondé l’Égypte bien avant la naissance d'Osiris. Alors voir son frère aussi relaxe et bien dans sa peau l'étonne pas ! une poule pourrait lui donner plaisir ! mais le voir changer, ou murmuré des chants, il reste perplexe. Jamais une bonne nouvelle quand son frère chantonne des refrains de n'importe quelles musiques, même un son. Le dieu ressent, par des moments une nouvelle trahison puisqu'l lui a donné le bénéfice du doute, seulement Osiris est comme tous les dieux, une image parfaite de l'homme. Et l'homme est un naïve, il est naïf. Ce changeant les idées, le grand Dieu des Morts est dans ses lieux. Lui qui est un bon guerrier avoué qu'il ne préfère plus se battre ou diriger qui que ce soit. Par moments, il se dit mauvais, par moments il se dit bon. La réalité c'est que le dieu est ni l'un ni l'autre. Les humains et d'autre forces magique créent sans arrêt des armes possibles de tuer n'importent qui. L'exemple même est l'épée de Nuada, le Roi des dieux Celtes. Le dieu joue avec la mort sans jeu de mots. Regardant autour de lui, il écoute ce qui se passe, bien qu'il manque l'image il voit des scènes. Avança avec prudence, le dieu voit face à lui la déesse Isis.

Que faites vous ici, Isis ?

Total respect a celle qui est sa femme. Le dieu a pourtant pris des mesures pour éviter autant d'embrouillement dans n'importe quel milieu que soit la terre ou les mondes magiques ou les dieux peuvent se faufiler. Des sort de pacte mais respectable pour ne pas créer de problème quelconque.





© Pando




       

L’amour nous détruit, il hante nos rêves, ronge nos jours...
L’amour a tué plus de personnes que n’importe quelle maladie.
     
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hopie.e-monsite.com/
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥Lun 20 Juil - 11:23

Le problème avec la déesse c’est qu’autant elle pouvait se montrer calme autant la moutarde pouvait parfois bien rapidement lui monter au nez. Isis avait vu rouge lorsqu’elle s’était aperçut que celui qui l’avait attiré dans ce plan d’existence, qu’elle devinait récentes vis à vis du sien. Etait en faite un foutu nécromancien. Mais c’était plus fort qu’elle, la déesse avait une sainte horreur de ce genre d’individu. Peut-être aurait dut-elle l’avoir par une ruse. Plutôt que de forcer les barrières qui le maintenaient en dehors de son emprise. Et d’agir comme une véritable furie. Dans sa fureur Isis avait même pensé donné un cours de vivisection au nécromancien. La déesse aurait certainement repeint la pièce avec le sang de sa victime si l’esprit malfaisant n’était pas intervenu. A sa vue et en ressentant sa nature profonde la déesse avait réalités que cet endroit aspirait à la faire devenir similaire au maître des lieux Heureusement  que ce dernier n’était certainement pas du genre à partager. A la seconde même ou elle franchit son seuil et avant qu’elle ne s’en rendre compte. La déesse avait été sous l’influence néfaste des ténèbres présent partout en ses lieux. Le mal perfide avait facilité ses excès de colère. Et les émotions négatives de la déesse avait ouvert d’avantage son esprit à cette sombre influence. En avoir pris conscience était une bonne chose. Seulement dans un pareille endroit cela ne suffisait pas pour la prévenir des ténèbres. Cette endroit était isolé comme en dehors de temps et de l’influence de tous mondes extérieur. Pourtant, Isis put entendre une voix qui lui était familière. Le plan d’excitante n’était maintenant plus autant isolé qu’avant.  Certainement  cause des évènement survenu après l’apparition de la déesse en cet endroit au combien lugubre.  Désormais il ne pouvait plus échappé la clairvoyance de certains dieux. Isis avait de la chance le dieu en question n’était autre que le dieu Osiris son chère époux.

J’ai été appelé en ces lieux qui jusque là échappaient à notre regard. Mais ce plan d’existence est  habité par des nécromanciens. Ils semblent obéir à une sombre entité, un esprit défunt qu’on ne serait qualifié autrement que malfaisant.  

Isis était pressé de quitter les lieux et envisageait avec l’aide de son souverain de tenter de le sceller à jamais. Mais d’un autre coté le petit vice de la curiosité venait de se réveiller chez la déesse. C’était un sentiment curieux oublier depuis qu’elle était passée de l’autre côté. Isis pensait pouvoir se charger des six acolytes dont un quelle avait déjà bien malmené. Restait l’esprit maléfique et bien entendu l’influence de cette petite dimension. L’accès ouvert par un des adeptes de la nécromancie et emprunté par la déesse était dans un seul sens. Isis pouvait aisément le rouvrir pour qu’un autre puisse la rejoindre. En revanche pour quitter les lieux cela lui prendrait plus de temps et elle n’était pas seule. Osiris était un grand dieu peut pouvait-il faire quelque chose de son coté. Au besoin il pouvait toujours avoir recours à l’un des autres dieux présents dans la Douât. Isis préférait qu’il ne vienne pas s’exposer à son tour en ses lieux maudits. La déesse aurait bien continué à exposé sa situation au dieu mais sa barrière qu’elle avait dressée venait de volé en éclat. Isis observa les hommes s’avancer dans sa direction. Six valide et un septième larron auquel Isis avait fait passer un sale quart d’heure. Leur maître quant à lui n’était ne semblait pas pour l’instant  daigné montrer le bout de son nez. Même si la prudence était de rigueur la déesse ne montra à ses adversaires aucuns signe leur montrant qu’elle était sur ses gardes. Mais à l’instant ou elle sentit qu’ils allaient avoir recours à la magie. La déesse reprit sa forme immatérielle et fit avec eux exactement ce que leur maître avait fait avec elle. La déesse se précipita sur eux. Puis à la différence de l’esprit diabolique elle n’eut de cesse de les harcelés. Pas un instant de répit pour eux, pas assez de temps ni même de concentration pour qu’ils aient recours à leurs dons. Isis entra dans le plus faible d’esprit celui selon elle le plus susceptible de se plier à sa volonté. Dans la confusion, les nécromanciens ne s’aperçurent pas que l’un d’entre eux avait été désormais inversé par un esprit plusieurs fois millénaires. La déesse ne leur laissant cependant pas le luxe de récupérer. Elle fit apparaître l’un des poignards dont elle dotait parfois les esprits travaillant pour elle. Surpris l’un de ses ennemis n’eut pas le temps de réagir. Sans la moindre pitié la déesse lui tranchât la carotide avec une précision mortelle. Les autres se jetèrent alors sur elle. Ne parvenant pas à maîtriser la furie alors assez éloignée de son comportement habituelle. Il décidèrent de sacrifier leur camarde. Sans la moindre étincelles de remords Isis laissa s’éteindre le corps qu’elle habitait. Le corps tomba lourdement au sol. Lorsque l’esprit du défunt eut quitter définitivement son enveloppe charnelle. La déesse se jouant de ses adversaire fit redresser son jouet par magie. Puis recommença ses agressions. Gagné de plus en plus par un ricanement qu’elle ne put bientôt plus sempécher de retenir. Ses hommes qui avaient vendu leur âmes au mal n’étaient que des idiots. Il n’y à qu’une véritable déesse qui pouvait se servir des ténèbres en ses lieux à son avantage.

C’est cela fuyez, vous ne serez jamais assez loin pour échappé à mon courroux.

Isis abandonné l’inutile paquet de chaire pour se lancer à la poursuite des nécromanciens. Quand son attention se reporta sur le cercle d’invocation. D’un mouvement mécanique la déesse sa planta devant et commença à évoquer une magie tirant dangereusement du coté de l’isfet, le coté obscure de la magie égyptienne. La déesse rouvrit le passage à l’attention du dieu Osris.
La déesse n’avait plus l’attention de sceller cette dimension mais bien de la détruire. Mais avant elle voulait avoir la satisfaction  d’écraser les nécromanciens et leur maître. Pour cela elle aurait grand besoin de l’aide de son époux.

Des êtres abjects habitent dans la dimension ou je demeure actuellement. Vous pouvez me rejoindre pour mettre un terme à tout cela ou vaguer à vos occupations. Dans un cas comme dans l’autre je ne bougeais pas d’ici avant d’en avoir terminé avec les habitants de ses lieux.

Isis ne devait pas s’entendre parler. Comment pouvait-on reprendre tranquillement ses affaires  alors que l’autre moitié était coincée dans une autre dimension. Sourde à tout entendement la déesse décida bientôt qu’elle n’allait pas attendre que les autres se réorganisent. Après tout elle n’avait besoin de l’aide de personnes. La déesse prit la suite des adeptes de l’ombre. S’enfonçant ainsi sur un terrain dangereux et inconnu.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenu à nécroland ! ♥ Osiris ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Slayers  :: 
Au delà des frontières
 :: le monde occulte :: monde parallèle
-