♦ Bienvenue dans le monde magique ! Nous nous situions en octobre 2014. Il faut impérativement le prendre en compte.
♦ Le forum existe depuis bientôt 5 ans, sans maintenance !
♦ Présence du staff active à n'importe quel moment de l'année.
♦ Nous manquons de personnage masculins ainsi que des êtres maléfique.
♦ Vampires, Sorciers, Démons.

Partagez | 
 

 Kisuke Ayamé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Kisuke AyaméJeu 28 Fév - 22:09


(c) copyright

PRÉNOM(S) && NOM

U.C

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméJeu 28 Fév - 22:12

MA FAMILLE & MES AMIS




notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméJeu 28 Fév - 22:12

MES ENNEMIS




notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméJeu 28 Fév - 22:14

LES CONNAISSANECS




notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire



notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire notre histoire




J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 2 Mar - 14:27


a vous !!! Very Happy



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kisuke AyaméVen 3 Mai - 10:31

Moi je veux un lien avec toi s'il te plait !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 8:33


oui tu veux quoi ? Very Happy



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 17973

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 10:36

Tu m'oublie pas



"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-charmed.forumsactifs.com
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 10:54


je t'oublie pas



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 17973

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 11:12

Ta intérêt le sushi (a)



"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-charmed.forumsactifs.com
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 11:29


je t'aime (a) !! t'a pas a t'inquièter !



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 17973

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 11:54

Non, t'aime ma sœur pas moi XD j'espere bien (a)



"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-charmed.forumsactifs.com
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 12:21

je sais , je sais !!! double compte quand tu nous tiens ... tu m'a compris ! Razz
si je te le dis (a)



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 1197

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 12:35

Kiwi me trahis avec ma propre soeur, bravo XD





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 12:39


même pas vrai River, t'ai la seule et unique a mes yeux ! XD



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 17973

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 14:06

On va dire qu'on ce ressemble c'est pour ça XD



"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-charmed.forumsactifs.com
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméSam 4 Mai - 14:10


on va dire sa comme sa XD



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 218

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméMar 7 Mai - 10:17

A nous deux clan des truffes en folie Hu Li en elle même fait partie d'un clan en chine ! Bien sur Yang a sa mémoire donc... On peut créer quelques chose mais en ennemi sauf si tu veux autre chose ! je te laisse choisir :)




Elle peint son visage pour cacher son visage, ses yeux sont une eau profonde, la geisha est l’artiste d’un monde flottant, elle danse, elle chante, elle vous diverti, tout ce que vous voulez, le reste ce sont des ombres, le reste c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kisuke AyaméDim 26 Mai - 15:27

Désolé du temps que j'ai mis à répondre.

Est-ce qu'un lien positif entre nous est possible ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméDim 26 Mai - 15:56


Hu li : il est japonais pas chinois !!!!! XD
disons qu'il est neutre et que les " clans ", ils s'en balances pas mal quoi ! mais après ... ils peuvent déjà s'être rencontrer ! Very Happy

Shuuji : un lien positif ai possible Very Happy
tu veux quoi comme lien ? ami ? voisin de palier ? autre ?



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kisuke AyaméDim 26 Mai - 16:25

Pourquoi pas ami.

Le lien serait déjà établit ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméDim 26 Mai - 16:50


oui, il est déjà établit ! Very Happy



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kisuke AyaméMar 28 Mai - 10:03

On ce fais un lie Kisu ? :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


sortilèges : 820

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméMar 28 Mai - 21:17


oh ouiii !!!! Very Happy



J’irai me coucher quand vous m’aurez juré qu’il n’y a pas dans cette forêt d’animal plus dangereux que le lapin adulte !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


sortilèges : 218

Mon livre Magique

LE LIVRE DE MA VIE
:

J\'AI DES POUVOIRS
:

MessageSujet: Re: Kisuke AyaméLun 3 Juin - 22:31

@Kisuké Ayamé a écrit:

Hu li : il est japonais pas chinois !!!!! XD
disons qu'il est neutre et que les " clans ", ils s'en balances pas mal quoi ! mais après ... ils peuvent déjà s'être rencontrer ! Very Happy

Franchement? je m'en tape xD Ton personnage est pas plus neutre que moi je suis bénéfique ^^ il aime une personne qui est bénéfique et donc il sait ranger de ce coté là ! bref un lien s'impose bientôt alors. En tout cas je vois bien un combat mais pas genre " je suis dieu contre un nul " mais deux personnes qui connaissent les arts du combat ^^




Elle peint son visage pour cacher son visage, ses yeux sont une eau profonde, la geisha est l’artiste d’un monde flottant, elle danse, elle chante, elle vous diverti, tout ce que vous voulez, le reste ce sont des ombres, le reste c’est un secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kisuke Ayamé

Revenir en haut Aller en bas
 
Kisuke Ayamé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed Slayers  :: 
gestion & compagnie
 :: la rubrique du démon :: les relations
-